Alors que le réseau des CMA représente 1,3 million d’artisans, accompagne chaque année 200 000 porteurs de projet et forme plus de 100 000 jeunes en apprentissage dans ses 112 CFA, les chambres de métiers et de l’artisanat entrent dans une phase offensive de communication pour renforcer leur positionnement en tant qu’acteur incontournable de l’artisanat et attirer l’attention du grand public sur leur cœur de métier.

Cette campagne se base sur l’adhésion et la recommandation de la chambre de métiers, la bonne réponse près de chez soi, pour accompagner les artisans et tous ceux qui veulent se former ou entreprendre dans l’artisanat : un « réflexe », une « solution » quand on souhaite se former, créer ou reprendre une entreprise, la développer, recruter des apprentis…

« Nous vivons à une époque où, lorsqu’on a une question, le premier réflexe est d’aller chercher la réponse sur internet. Ce qui est souvent source d’erreur, puisqu’on est vite perdu dans un foisonnement de réponses approximatives, voire contradictoires. Alors que la bonne réponse pour les artisans, on la trouve toujours à la CMA », Bernard Stalter, président de CMA France